• Home
  • Vitamine B17 ou amygdaline : Utilisation potentielle, bienfaits et risques associés

Vitamine B17 ou amygdaline : Utilisation potentielle, bienfaits et risques associés

La vitamine B17, également connue sous le nom d’amygdaline, est un composé complexe présent dans les noyaux de plus de 800 plantes. Il est constitué d’un sucre, d’un alcool et d’un groupement nitrile. Ce dernier élément est responsable de la libération de cyanure lorsque l’amygdaline est décomposée par l’organisme. La découverte de la vitamine B17 remonte au début du 19e siècle, et elle se trouve couramment dans les noyaux d’amandes d’abricots amers, de cerises, de prunes, ainsi que dans les pépins de pommes. Pour plus d’informations sur la vitamine B17, la suite de cet article vous fournira des détails supplémentaires.

Amygdaline, laetrile ou vitamine B17  

Il y a souvent une confusion autour de l’amygdaline, car elle est fréquemment appelée laetrile ou vitamine B17. Vous pouvez aller sur ce site pour plus d’information à ce sujet. Cependant, il est important de noter que laetrile est en réalité une molécule synthétique qui peut être obtenue en métabolisant l’amygdaline. Le chimiste Ed Krebs a suggéré l’appellation de vitamine B17 pour le laetrile, bien que cette désignation n’ait jamais été officiellement reconnue. Malgré cela, le laetrile n’a pas été autorisé par la Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis après de nombreuses controverses. En conséquence, on trouve souvent ce composé sous le nom de vitamine B17, bien que cette appellation ne soit pas universellement acceptée.

A lire en complément : Funérailles dans le Var : comment choisir le cercueil ?

La vitamine B17 pour des processus du cycle cellulaire

Dans des lignées de cancer du côlon, son administration peut entraîner une réduction de l’expression des gènes qui régulent le processus du cycle cellulaire‌.

Dans des lignées cellulaires tumorales de la prostate, la vitamine B17 agit directement au niveau cellulaire. Elle bloque certaines phases du cycle de développement des cellules cancéreuses, tout en inhibant l’expression des protéines essentielles à la prolifération cellulaire, telles que les cyclines. Ces propriétés antiprolifératives ont été observées dans les lignées cancéreuses du poumon, de la vessie et du rein‌.

A découvrir également : Quels sont les avantages de l'Epia dans le domaine de la santé ?

Vitamine B17 : Une propriété antidouleur 

Les chercheurs ont abondamment démontré l’activité anti-inflammatoire de la vitamine B17, notamment in vitro. En effet, elle réduit l’activité de facteurs inflammatoires tels que l’oxyde nitrique et le TNF-alpha (facteurs de nécrose tumorale). Son influence sur l’inflammation présente de nombreux avantages potentiels pour l’organisme.

Effets indésirables et risques de la vitamine b17

Les effets indésirables sont principalement observés lors de la prise orale, car le passage de l’amygdaline dans l’estomac la soumet aux enzymes qui la décomposent, libérant ainsi du cyanure.

Les effets secondaires sont donc similaires à ceux que l’on constate en cas d’empoisonnement au cyanure, notamment la fièvre, les maux de tête et les lésions nerveuses. L’intoxication au cyanure peut potentiellement entraîner un décès.

Selon l’autorité européenne de sécurité alimentaire, la vitamine B17 s’est révélée toxique à des doses extrêmement faibles, à partir de seulement 0,5 milligramme par kilogramme de poids corporel‌. Malgré de nombreuses décennies de recherche sur les propriétés pharmacologiques prometteuses de l’amygdaline, sa forte toxicité exige une grande prudence. L’automédication est fortement déconseillée, d’autant plus que la vente de ce composé est interdite.